Galerie d'illustrations et de planches originales de bande dessinée à Paris
 

Bilal

bilal.jpgAuteur et dessinateur visionnaire, Enki Bilal est considéré comme le plus grand ambassadeur français de la bande dessinée de science-fiction. De son vrai nom Enes Bilalovic, le jeune homme s'installe en France avec ses parents à l'âge de 10 ans où il commence très tôt à se passionner pour le cinéma et la littérature fantastique. Le dessinateur fait ses débuts pour le magazine Pilote en 1972 avec Le Bol maudit. C'est là qu'il rencontre Pierre Christin avec qui il publie son premier ouvrage majeur : Les Phalanges de l'ordre noir. Un an plus tard, l'artiste débute le projet qui fera sa gloire : la trilogie Nikopol, constituée de La Foire aux Immortels, La Femme piège et Froid équateur. Véritable référence depuis les années 1980, cette œuvre d'anticipation bouscule les codes de la bande dessinée et impose un univers poétique, riche d'interrogations politiques et psychologiques. Artiste complet, Bilal collabore avec le réalisateur Alain Resnais pour la création des décors de plusieurs de ses films. A son tour, le dessinateur choisit de prendre la caméra, sans pour autant délaisser le neuvième art, et réalise Bunker Palace Hotel en 1989, Tykho Moon en 1997 et Immortel (Ad Vitam ) en 2004. Sa dernière trilogie : celle du ''Coup de sang'' avec Animal' z, (Casterman, 2009), Julia & Roem (Casterman, 2011) et La couleur de l'air (Casterman, 2014) amène une réflexion écologique dans un monde où la planète terre repart à zéro en se purgeant, elle et les Hommes qui l'habitent. Observateur assidu de la société, Enki Bilal conjugue dans son œuvre, l'élégance du dessin avec une réflexion complexe sur le monde contemporain et l'avenir.

source: www.evene.fr

À l'occasion sa première exposition à la galerie Barbier & Mathon, celle-ci édite l'ouvrage Graphite in Progress