Galerie d'illustrations et de planches originales de bande dessinée à Paris
 

Denis ( Jean-Claude)

photodenis.jpgTrès tôt intéressé par la Bande Dessinée, Jean-C. Denis se risque à proposer de courtes histoires au journal Pilote. Nous sommes en 1969, il a dix-huit ans. Le rédacteur en chef de l'époque lui fait gentiment comprendre qu'il a besoin d'acquérir un peu de maturité avant d'espérer placer ses pages dans un journal.
En 1971, il est admis à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris où il rencontre Martin Veyron et André Juillard. Il en sort quatre ans plus tard, muni d'un diplôme de communication visuelle qui le prédispose à l'illustration et à la publicité.
Le premier véritable album de bandes dessinées - Cours Tout Nu - sort deux ans plus tard. Il est édité par Futuropolis et remporte le Prix du Drugstore Opera en 1978.
Dès 1978, Jean-C. Denis collabore avec la revue (A SUIVRE). C'est dans les pages de ce magazine que Luc Leroi voit le jour en mars 1980. Le Nain Jaune, quatrième album de la série, édité par Casterman en 1986, sera récompensé en 1987 par le prix du Public à Angoulême.
Après huit ans d'absence, Luc Leroi, le personnage fétiche de Jean-C. Denis réapparaît dans les pages de (A SUIVRE). Il était temps : le magazine disparaîtra peu après la parution de la dernière page. Bande d'Individus est édité en album en janvier 1998. Le septième volume des aventures de Luc Leroi paraît chez Casterman en 2000 sous le titre Toutes Les Fleurs S'Appellent Tiaré.
Poussant encore un peu plus loin ses recherches sur les possibilités apparemment sans limites qu'offrent la Bande Dessinée, Jean-C. Denis se lance dans la réalisation de Quelques Mois À L'Amélie. Cette histoire racontant le parcours d'un écrivain sort simultanément sous la forme d'un album dans la collection Aire Libre chez Dupuis et d'un roman chez PLG en Juin 2002.
La beauté à domicile sort dans la collection Aire Libre en 2004, quand Le sommeil de Léo est publié en 2007 chez Futuropolis.
Il a depuis publié, toujours chez Futuropolis, Nouvelles du monde invisible (2009), Tous à Matha ! T1 et 2 (2010 et 2011) et Zone blanche (2012).
Depuis les années 1970, et parallèlement à la Bande dessinée, Jean-C. Denis n'a jamais cessé de s'intéresser à la musique qu'il perçoit comme un prolongement naturel de ses autres activités. Il a ainsi récemment composé et enregistré avec Charles Berberian 2 CD sous le nom "Night Buzz". Le dernier - "The Spell" paru chez Nocturne en 2005 réunit 13 chansons en anglais dans un registre folkrock ainsi qu'un livret couleur de 32 pages.

Jean-Claude Denis a reçu le Grand Prix de la Ville d'Angoulême en 2012